You are currently viewing Le « grand visionnaire » de l’Aubrac, André Valadier, pour ouvrir la saison 3 de Finta!

Le « grand visionnaire » de l’Aubrac, André Valadier, pour ouvrir la saison 3 de Finta!

  • Post category:Blog

C’est reparti, on reprend nos petites habitudes du samedi pour cette troisième saison du podcast, plus motivés que jamais.

Et je suis particulièrement heureuse de vous donner à entendre, pour ce premier épisode, un grand monsieur. Celui autour duquel j’ai tourné plusieurs mois (années ?) sans oser l’aborder. J’ai souvent croisé sa grande silhouette sur le foirail de Laguiole, ou au coin d’un buron pendant la Transhumance. Et puis je me suis jetée à l’eau.

🎙️ André Valadier, ambassadeur et trait d’union
Ecouter l’épisode en cliquant ici. 
Son charisme, sa voix, sa sagesse. Il est, solidement ancré sur son plateau de l’Aubrac, la voix d’un territoire fier de sa mue, à qui l’on prédisait un temps le dépérissement. Ses traditions, incompatibles avec la mondialisation et l’ouverture du marché. Ses sols, trop hostiles. Ses hommes, passéistes. Et puis, sans crier gare, le sursaut d’une génération de jeunes éleveurs, soucieux de faire front commun par amour de leur terre. 

André Valadier sera l’un d’eux, si ce n’est leur meilleur ambassadeur. Maire de La Terrisse pendant cinq mandats, puis Vice-Président de la Région Midi-Pyrénées en charge de l’agriculture pendant quatre mandats, trait d’union par-delà les clivages politiques. Celui qui répète à l’envi qu’il faut risquer de déplaire pour être utile attire la sympathie, et s’affirme comme une personnalité fédératrice, pragmatique, qui a su mettre au profit de l’Aubrac tous les apprentissages de sa vie.

De ce parcours, qu’il a souvent raconté, j’ai tenté de le faire bifurquer. De nos deux heures et demi de conversation, chez lui au cœur du plateau de l’Aubrac, je vous livre un morceau. Bonne écoute.

Pour creuser encore

Et pour aller plus loin, pour poursuivre notre conversation et creuser les sujets abordés, je vous conseille : la biographie écrite par Daniel Crozes aux Editions du Rouergue : André Valadier, l’Aubrac au cœur.

 

⭐⭐⭐⭐⭐

Si vous aimez Finta! partagez-le! C’est le meilleur soutien que mon travail indépendant puisse recevoir pour gagner en visibilité et continuer son chemin. 

Laisser un commentaire