You are currently viewing #Pionnières : Danièle Puech, libératrice d’énergies féminines dans l’arène politique
Danièle Puech.

#Pionnières : Danièle Puech, libératrice d’énergies féminines dans l’arène politique

  • Post category:Blog

Elle porte un nom indissociable de la politique aveyronnaise. Puech. Le nom de son époux, Jean Puech. 

Lui, a été successivement maire de Rignac, élu départemental puis plus jeune Président du Département de l’Aveyron. Il le sera pendant 32 ans, jusqu’en 2008. Sénateur puis Ministre à deux reprises. Elle, Danièle Puech, n’a pas attendu cette rencontre pour entrer en politique. 

Dès le début des années 70, elle est élue maire du petit village de Saint-Rémy, puis conseillère régionale. Pour inviter les femmes – trop peu représentées quand elles ne sont pas totalement absentes des conseils municipaux – à suivre ses pas, Danièle Puech fonde l’association des élues aveyronnaises. Par le biais de formations et de rencontres, elle entend créer un vivier de femmes prêtes à s’engager. Campagnes d’affichage, travail de terrain : si elle ne se dit pas féministe pour un sou, Danièle Puech a consacré son énergie à libérer celle des femmes sur la scène publique. 

Décorée de l’Ordre national du mérite par Simone Veil à l’aube des années 2000, à Rignac, Danièle Puech avait alors rejoint le cabinet de son époux, dont elle était le bras droit, notamment pour la communication. Elle y consacrera ses dernières années de carrière, jusqu’à ce que le couple s’éloigne de la vie publique, en 2008. 

De son engagement, de ses rencontres, de son regard sur la politique et la place des femmes aujourd’hui, jusqu’au « mammobile » qu’elle a contribué à lancer sur les routes aveyronnaises, nous en parlons dans cet épisode, enregistré chez elle.

Tous les épisodes de Finta!

Laisser un commentaire